Déroulement d'une consultation  

 

 

1.    L'interrogatoire (anamnèse)

 

C'est la phase où je vous poserai une multitude de question concernant votre motif de consultation, particulièrement le lieu exact de votre douleur, son élément déclencheur, les horaires où elle se manifeste.

Puis je m'interesserai à vos antécédents, récents ou anciens, qu'ils soient traumatiques, chirurgicaux ou familiaux.

Je serai également amenée à vous poser des questions qui vous paraitront peut être un peu éloignées de votre motif de consultation, afin de comprendre globalement votre fonctionnement, que ce soit au niveau de votre rythme de vie, de votre alimentation ou de votre sommeil.

 

 

2.    L'examen clinique

 

Avant de commencer la séance d'ostéopathie, je m'assurerai que votre motif de consultation ne relève pas du domaine médical, en vous faisant un examen visant à éliminer toute atteinte structurelle ou organique. En cas de doute, vous serez renvoyé chez votre médecin pour passer des examens complémentaires (radiographie, scanner, IRM, échographie...).

 

 

3.    La phase de tests et de diagnostic ostéopathique

 

C'est là que j'observerai votre posture et que je testerai différentes structures de votre organisme (articulations, muscles, organes, viscères). Ces dernières pourront tout à fait être éloignées de la zone de la douleur afin de favoriser une approche plus globale.

 

 

4.    Le traitement ostéopathique

 

Cette phase consiste à corriger les dysfonctionnements retrouvés lors de la phase de tests, dans le but de redonner de la mobilité aux zones restreintes et de soulager vos douleurs. Ces corrections pourront, selon vos souhaits et votre profil, aller de la technique fonctionnelle et tissulaire (techniques "douces") à la technique articulaire (qui pourra déclencher un "craquement").

A la fin du traitement, nous pourrons comparer votre mobilité et votre douleur par rapport au début de la séance.

Précisons néanmoins que vos douleurs peuvent être toujours présentes à la fin de la séance, à cause de la réaction inflammatoire consécutive à la libération des tissus, organes, ou articulations. Ces douleurs diminuent généralement dans les 72h suivant la séance.

 

 

5.    Les conseils

 

Selon les causes de votre douleur, je pourrais vous donner des exercices ou des étirements à faire à la maison ainsi que des conseils hygiéno diététiques.